Comment obtenir MaPrimeRénov’ : toutes les conditions et démarches

Aides aux travaux d'économie d'énergie

 MaPrimeRénov’ est un financement accordé par le gouvernement afin d’encourager la réalisation de travaux de rénovation énergétique. Basé sur les revenus, le montant de l’aide dépend de 4 niveaux nommés respectivement MaPrimeRénov’Bleu, MaPrimeRénov’Jaune, MaPrimeRénov’Violet et MaPrimeRénov’Rose. Les travaux éligibles sont aussi strictement encadrés et pour encourager le recours aux énergies renouvelables, les montants de certaines aides ont été majorés en 2022. Si vous envisagez des travaux de rénovation thermique, voici toutes les conditions et démarches pour obtenir MaPrimeRénov’  !

Qui a droit à la prime Rénov 2022 ?

Dans le cadre du plan de résilience 2022, le gouvernement a renforcé le dispositif MaPrimeRénov’. Désormais, l’aide d’État pour la rénovation énergétique est accessible à tous les propriétaires d’un logement construit depuis plus de 15 ans, y compris les bailleurs. Cependant, le montant de la prime reste forfaitaire et dépend des revenus du foyer et des gains d’énergie apportés par les travaux.

 Quel revenu pour obtenir MaPrimeRénov’?

 Tous les ménages peuvent obtenir MaPrimeRénov depuis ceux ayant des revenus très modestes jusqu’à la catégorie dite de revenus supérieurs. En revanche, le plafond de l’aide varie selon les catégories et le nombre de personnes composant le ménage. Par exemple, un couple de 2 personnes ayant un revenu fiscal de référence de 28 614 € entre dans la catégorie MaPrimeRénov’Jaune ce qui correspond aux revenus modestes. Ce niveau leur permet de bénéficier de 800 € pour l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique. Pour la même rénovation, un ménage de revenus intermédiaires (MaPrimeRénov’Violet) pourra obtenir 400 €.

Pour savoir précisément dans quelle catégorie MaPrimeRénov’ vous vous situez, vous pouvez vous référer aux tableaux de l’ADEME :

Les plafonds de ressources pour obtenir MaPrimeRénov,
Source : Rapport rénovation, les aides financières en 2022 de l’ADEME

Vous avez également la possibilité d’utiliser le simulateur mis à disposition par l’État sur Francerenov.gouv.fr. Cet outil vous permet d’identifier rapidement toutes les aides financières dont vous pouvez bénéficier pour la rénovation énergétique de votre logement.

 Quels sont les travaux éligibles à MaPrimeRénov’ ?

Les équipements et matériaux qui permettent d’obtenir MaPrimeRénov’ doivent respecter des critères techniques et de performances minimales très détaillées. Les principaux travaux finançables sont :

  • l’isolation des murs par l’extérieur ou l’intérieur ;
  • l’isolation des toiture-terrasse, des combles et des parois vitrées ;
  • l’audit énergétique de logement (tant qu’il n’est pas obligatoire) ;
  • la dépose d’une cuve à fioul ;
  • l’installation de chaudière à gaz à très haute performance énergétique ;
  • l’installation de poêle à bûches et à granulés ;
  • l’installation de chaudière à bois ;
  • l’installation de pompe à chaleur (PAC) air/eau ou géothermique ou solarothermique .

À l’inverse, les Les PAC air-air ne sont pas éligibles à MaPrimeRénov’ ni à l’écoprêt à taux zéro. Elles peuvent toutefois faire l’objet d’aide des fournisseurs dans le cadre des certificats d’énergie (CEE). Les montants de l’aide MaPrimeRénov’ dépendent du revenu fiscal de référence, mais également des travaux envisagés. Pour reprendre le même exemple, le couple aux ressources modestes peut toucher 4000 € d’aide pour l’installation d’une pompe à chaleur air/eau et jusqu’à 9000 € pour une chaudière à bois à alimentation automatique !

Au travers de ces « modulations », l’État prend en compte le coût d’achat des équipements, mais aussi leur efficacité sur les gains d’énergie et la préservation de l’environnement. Le montant des primes par type de travaux réalisés est aussi disponible sur le site et dans les publications de l’ADEME :

Un autre moyen de visualiser rapidement à quelles aides vous pouvez avoir droit et de faire réaliser un audit ou un diagnostic énergétique. Leurs rapports incluent les différents scénarios de travaux adaptés à votre logement, leur efficacité et temps de retour sur investissement ainsi que le montant des aides disponibles, dont MaPrimeRénov’. La réalisation d’un audit énergétique réglementaire donne en plus le droit à une nouvelle aide : MaPrimeRénov’ Globale qui a remplacé l’ancien crédit d’impôt à la transition énergétique et finance les travaux de rénovation globale par exemple dans le cas d’une passoire thermique.

demande diagnostic économie d'énergie

Dès que vous connaissez votre catégorie MaPrimeRénov’ ainsi que les travaux éligibles, il ne vous reste qu’à obtenir des devis auprès de professionnels obligatoirement certifiés RGE puis à lancer votre demande d’aide !

Comment demander MaPrimeRénov’ 2022 ?

 La demande pour obtenir MaPrimeRénov’ 2022 peut se faire directement en ligne, sur le site gouvernemental dédié. Cependant, le processus d’obtention est assez long et complexe et certains ménages préfèrent confier la demande et son suivi à un mandataire administratif.

Obtenir MaPrimeRénov’ 2022 en ligne en autonomie

La demande de MaPrimeRénov’ 2022 peut se faire directement en ligne sur Maprimerenov.gouv.fr. Vous devez d’abord choisir votre statut : propriétaire, bailleur ou mandataire puis vous connecter avec un mail ou FranceConnect. Vous avez ensuite accès au processus de demande. Avant d’entamer la démarche, pensez à préparer les documents suivants  :

  • votre dernier avis d’impôts sur le revenu ;
  • les civilités et dates de naissance de l’ensemble des membres du foyer ;
  • vos coordonnées (adresse mail notamment) ;
  • les devis des différents travaux et équipements (émanant d’entreprises et artisans certifiés RGE) ;
  • e montant des autres aides et financements dont vous pourriez bénéficier, en particulier les CEE.

Ces documents doivent être numérisés et enregistrés en même temps que la demande. L’obtention de l’aide MaPrimeRénov’ 2022 se fait ensuite en plusieurs étapes. L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) doit confirmer l’attribution de la subvention avant le début les travaux. Le dossier de demande est alors à compléter avec les différentes factures des entreprises. Une fois le dossier complet, le versement de la prime intervient pour permettre le règlement des prestataires. Selon les travaux envisagés, la procédure d’obtention peut donc être longue et chronophage. Les justificatifs demandés doivent aussi respecter un certain formalisme et les travaux doivent être conformes. C’est pourquoi de plus en plus de ménages passent par un mandataire pour faire leur demande MaPrimeRénov’ 2022.

 Faire appel à un mandataire administratif MaPrimeRénov’

Pour aider les ménages dans leur demande de MaPrimeRénov’ 2022, l’ANAH a désigné des mandataires administratifs habilités à faire les démarches au nom des particuliers. Ces professionnels doivent obligatoirement être des :

  • professionnels et artisans du bâtiment ;
  • syndicats non professionnels ;
  • personnes privées ou morales publiques ;
  • professionnels de l’accompagnement.

En tant que thermicien du bâtiment et conseiller en énergie expérimenté, j’ai obtenu l’agrément auprès de l’ANAH et propose mes services en tant que mandataire administratif MaPrimeRénov. Dans le cadre de cette prestation, je monte votre dossier de financement, vérifie tous les documents fournis par vous et les entreprises et gère en autonomie l’avancement du dossier. Je m’assure également de la conformité des travaux afin que le financement soit accepté. L’aide est ensuite versée directement sur votre compte.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette prestation, sur l’audit énergétique réglementaire ou sur les travaux de rénovation énergétique et les aides disponibles, n’hésitez pas à me contacter !

     

       

Retour à la liste des articles